Le diabète est aussi un personnage…

La communication autour des  grandes causes notamment sanitaires s’appuie souvent sur une symbolique visuelle.

Une image, un symbole, une couleur que tout un chacun associe, rattache facilement et de manière quasiment automatique à un sujet. Prenons pour exemple, le ruban rouge dans la lutte contre le VIH, la couleur rose pour la lutte contre le cancer du sein.

Le diabète, maladie silencieuse et véritable fléau sanitaire à La Réunion pourra désormais être associée dans l’imaginaire collectif à un personnage dénommé « Diabolus ».

Décryptage du personnage :

  • Un carré de sucre surmonté de petites oreilles : l’excès de sucre, l’origine du mal
  • Un œil rouge  et une jambe de bois : cécité et amputations, conséquence des complications du diabète
  • Un bras articulé : les dialyses, conséquences des complications du diabète
  • Une bouche édentée : les caries, conséquences d’une consommation excessive de sucre.

Un personnage qui naît de la malbouffe, du trop sucré, trop gras.

Le personnage animé fait la démonstration de toutes ses mauvaises intentions et de sa capacité à tendre de nombreux pièges, à susciter des  tentations dangereuses au travers de son sourire séduisant et malicieux.

Parce que Diabolus, n’aime pas l’activité physique, qu’il ne se soucie pas des conséquences ni pour lui, ni pour les autres des excès alimentaires et de l’appétence pour des produits de mauvaise qualité nutritive, il faudra toujours le regarder du coin de l’œil et garder ses distances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *