Si vis pacem, para bellum

« Si tu veux la paix, prépare la guerre », ce vieil adage romain s’illustre encore de nos jours.

La Mutualité de la Réunion est une union de complémentaires santé mais aussi un acteur de santé publique. A ce titre, elle développe des actions de prévention et de promotion de la santé.

Proche des problématiques médico-sociales et sanitaires auxquelles sont confrontés les réunionnais, elle met en œuvre de vastes programmes d’information, de sensibilisation notamment en terme de prévention solaire ou encore dans la lutte contre le fléau du diabète à la Réunion au travers du projet « Citédi ».

Elle a développé également tout un réseau de Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes à destination de l’ensemble de la population : 10 centres optiques, 4 centres audition, 2 agences pour L’Université Solidaire, 3 établissements Pompes Funèbres PFM, un centre de massage MUTA Zen et 3 agences de voyages MUTA Voyages.

Elle multiplie les offres avec 0 % de reste à charge ou avec un reste à charge limité.

Elle propose des activités économiques qui lui permettent d’asseoir sa volonté d’indépendance, d’autonomie financière et économique pour accomplir un projet social solidaire.

Pourtant son action se heurte parfois à des hostilités. La faute à une méconnaissance des missions et de la finalité d’une mutuelle ? Volonté de s’approprier ou de rester maître d’un secteur donné ?

Si l’on y regarde de plus près, que peut-on au final nous reprocher ? De vouloir concrétiser en action la solidarité ? De croire en une économie solidaire ?

Les réunionnais en jugeront par eux-mêmes.

Quoiqu’il en soit, la Mutualité de la Réunion du haut de ses 35 ans sait que rien n’a jamais été acquis et rien ne le sera jamais et qu’il faut rester militant. La rébellion solidaire prend alors tout son sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *